Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Yoga pour enfants et adultes

Yoga pour enfants et adultes

École de yoga. Bols chantants. Méditation. Tantra. Contact: yogajp@laposte.net

Partager cet article

Repost

Redescendre l'énergie dans le ventre.

jp —
Redescendre l'énergie dans le ventre.

Namaste!

Comme chacun le sait désormais, le yoga tantrique vise à éveiller puis faire 'monter' l'énergie de Kundalini, généralement endormie dans la froideur de Kanda.

Tout est mis en oeuvre pour atteindre cet objectif d'Eveil: Asanas, Prânâyâmas, Bandhas, Mudras, Bijas...

Pour autant, les strates de notre corps, trop longtemps déposées dans le confort de la torpeur inconsciente, ne sont pas toujours prêtes à accueillir cette résurgence d'énergie.

Les nadis, encrassés par des décennies de négligences pneumatiques et posturales, gardent une certaine porosité qui laisse une partie de kundalini se diffuser de façon anarchique dans les chakras, les glandes ou les organes.

C'est pourquoi les sages ancestraux n'avaient de cesse de répéter qu'il faut pratiquer le yoga avec prudence, avec patience et persévérence.

Sans progressivité, Prânâyâma peut devenir une pratique néfaste, voire dangeureuse.
 

Redescendre l'énergie dans le ventre.

Le yogi doit garder une attitude scientifique, être observateur des phénomènes qui se déroulent en lui.
Il doit rester à l'écoute.

Un des signes qui doivent l'alerter est l'accumulation de trop d'énergie dans le haut du corps.
Cela se traduit souvent par des crispations au niveau de la nuque, des trapèzes, de toute la ceinture scapulaire, accompagnant généralement un blocage du complexe Plexus/Diaphragme.

Ces symptômes sont pourtant encourageants, ils témoignent d'une énergie virulente et active. Son yoga fonctionne!
Cependant il sera sage de redsendre cette énergie surnuméraire dans le ventre par l'exercice suivant:

S'allonger tranquillement en Savasana et observer le corps dans ses strates physique, prânique et causale.
Où y-a-til des tensions?
Observer le souffle: est-il libre ou entravé?

 

Redescendre l'énergie dans le ventre.

Puis, on va centrer l'attention sur un triptyque abdominal: Diaphragme, Plexus et Hara, ce dernier étant un espace plus qu'un organe, situé au fond du bassin.

Le précepte premier du yoga: "Là où va la conscience, l'énergie va" s'applique parfaitrement ici, car le simple fait d'observer la zone y stimule un souffle subtil qui permet de 'décrocher' les tensions hautes.

On se sent déjà ouvrant un espace de chaleur apaisante.

Redescendre l'énergie dans le ventre.

Alors sans forcer on va allonger l'expiration.
En inspirant doucement, on fera un petit kevali (suspension à plein d'une seconde), puis on expirera en visualisant une vague qui naît dans le diaphragme et déferle jusqu'au Hara.

Redescendre l'énergie dans le ventre.

Chez les enfants, placer un doudou sur le nombril les aidera à situer la zone de libération.
Zone de confort, espace de sécurité, refuge.

Redescendre l'énergie dans le ventre.

Les proportins de ces souffles sont du type 4 sec /1sec (kevali à plein) / 16 sec / 1sec (kevali à vide).
On pourra répéter 5 souffles consécutifs de ce type, puis faire une pause en respirant normalement et réitérer le cylce 5 fois.

C'est la respiration du retour à l'équilibre, dans l'espace sans limite du ventre, où l'océan de Samana berce nos états originels.

jp
06 74 00 92 97

Redescendre l'énergie dans le ventre.

Les origines du Yoga

jp —
Les origines du Yoga

Namaste!

Je vous propose un lien fort intéressant concernant les origines de la pratIque.
Renseignant sur l'Histoire de l'Inde, ce texte issu du site Yoganet.fr rappelle les heures cruciales du fondement des écoles, tendances et philosophies liées au Tantra.

Il pourra intéresser les élèves qui suivent les enseignements de la troisième année, mais aussi toute personne désireuse de mieux connaître les sources du yoga.
 

Posture Egyptienne de l'Immortalité.

Posture Egyptienne de l'Immortalité.

Cependant, nous observerons qu'aucune allusion n'est faite au yoga Egyptien, dont on s'accorde à penser aujourd'hui qu'il est plus ancien et probablement initiateur du yoga de l'Inde.
Cette période Khémétique, antérieure à l'Empire d'Ashoka, sera notre sujet d'étude de 3ème année, lors de la période 5.

En attendant, pour lire le texte sus-cité, il vous faudra cliquer sur l'image ci-dessous.

Bon voyage dans le temps!

Jp

Tadasana et Talasana, postures des nadis.

jp —
Tadasana et Talasana, postures des nadis.

Namaste!

Aux commencements, quand tout est en gestation en nous, quand les énergies somnolent enroulées autour de la stèle froide de Kanda, il est bon de se redresser et de montrer la voie.
Si nous souhaitons vraiment, intensément, intimement, que Kundalini la lovée puisse se frayer un chemin tout le long de la sushumna, il faut d'abord être son guide, avant qu'elle ne devienne le nôtre.

C'est ainsi que la plus simple, mais peut être aussi la plus noble, des asanas s'offre à nous.
Tadasana, la montagne.
 

Tadasana et Talasana, postures des nadis.

Souvent négligée de par sa simplicité apparente, Tadasana est la posture des postures, celle que tout être humain essaie de conquérir au début de l'enfance, celle qui permettra de faire ses premiers pas dans le monde illusoire du dehors.

Tadasana contient l'esprit de Shiva, l'esprit de la conscience incarnée.
Elle permet d'aligner parfaitement les 3 nadis  principaux, Ida lunaire, Pingala solaire et Sushumna la voie royale.

Il faut donc s'ériger en respectant les détails précisés sur l'image ci-dessous:

Tadasana et Talasana, postures des nadis.

Rajoutons que les mains peuvent dessiner le mudra de Jnana, la connaissance.
Ainsi installé(e), fermer les yeux et pénétrer dans l'intériorité en observant comment le corps oscille, et en visualisant les trajets ( rouge à droite, bleu à gauche, blanc dans l'axe) des nadis.

Puis lever les paumes des mains vers le ciel en inspirant.
Tenir à plein avec mulabandha.
Expirant sans lâcher le verrou de la base, en redescendant les bras.

Tadasana devient alors Talasana.

Tadasana et Talasana, postures des nadis.

Chaque étirement devarit être suivi par la visualisation des trajets d'une énergie (prâna) qui descend depuis les extrémités des doigts vers le coccyx à l'inspir, qui se mélange à kunadalini dans le point rouge de la base pendant la rétention (Antar Kumbhaka), et qui remonte dans l'axe pendant l'expir.

Centré(e)s sur une dizaine de minutes nous nous raccordons avec une dimension plus subtile de nous-mêmes, où le moi peu à peu cèdera la place à Soi.


Alors le serpent pourra commencer sa lente ascension.

JP
06 74 00 92 97

Tadasana et Talasana, postures des nadis.