Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Yoga pour enfants et adultes

Yoga pour enfants et adultes

École de yoga. Bols chantants. Méditation. Tantra. Contact: yogajp@laposte.net

Partager cet article

Repost

Ravi Shankar

jp —

Namaste!

ravi.jpg

L'immense Ravi Shankar, musicien, philosophe, yogi, a quitté le mois dernier ce côté-ci du Monde, à l'âge de 92 ans.

L'artiste né à Bénarès, la mythique cité du Gange où se fondent vie et mort, a amené l'art du Sitar au grand public.
Ouvert à toutes les cultures, il a apporté la touche méditative du sitar aux rock, à la musique électronique, ou au classique, en travaillant notamment aux côtés des Beatles, Rolling Stones, Tangerine Dream, Philip Glass ou encore du flûtiste Marseillais Jean-Pierre Rampal.

Egalement compositeur, ses créations étaient le plus souvent dédiées aux chants Védiques ( les Ragas).

D'une sérénité absolue, il était réputé pour pouvoir jouer au sein-même  du chaos, au milieu des foules déchaînées ou revendicatrices, sans se démunir de son calme et de son sourire bienveillant.

Si vous ne connaissez pas Ravi Shankar, visionnez la video ci-après, pour un beau moment d'exotsime et de méditation!
jp

 

Pratiquer les bijas.

jp —

Namaste!


yantra11.jpg
Les bijas sont, dans les pratiques Tantriques, des phonèmes monosyllabiques que l'on prononce verbalement ou mentalement, lors de pratiques de Prânâyâmas (souffles) ou asanas (postures).
Considérés comme des 'graines' ou 'germes' de conscience, les bijas réhaussent la pratique, en donnant à chaque centre énergétique (Chakra) l'occasion de vibrer sur la même fréquence que l'esprit ( mental et conscience).
Leur prononciation n'est certes pas systématique, voire dispensable, mais pour qui veut donner plus de subtilité ou de lumière à ses énergies, il est vivement conseiller de répéter intimement le bija de la zone travaillée.

Leur dimension sacrée, voire magique, vient du fait qu'ils sont le substrat de tout Mantra, comme des vibrations naturelles universelles, sources de tous les sons et de toutes les forces de vie.

En partant de la base, d'un centre à l'autre, on prononcera les bijas [Lam] [Vam] [Ram] [Yam] [Ham] [Aum]

takeyourchakrasbackjpg-copie-1.jpg

Je vous propose ici une technique très apaisante de Prânâyâma, nommée Hridaya Visarga, et qui fait appel à la récitation des bijas.

Commencer par se placer dans une assise confortable mais qui met profondément en contact la base avec la source tellurique d'Apana vayu ( la Terre).

DSC03475.JPG
Pour cela, Mandukasana, l'assise entre les pieds, ou Vajrasana, assis sur les talons font parfaitement l'affaire( même sur un zafu).
A défaut, le lotus Padmasana ou même une assise en tailleur conviendront du moment que l'on pourra y placer une concentration sans faille.

Installer les bandhas de l'anus et de la gorge, et les mudras pour les mains. La langue pourra être retournée en Kechari, sa pointe touchant la voûte palatale.
DSC03714.JPG

1ère phase: Dans cette posture étanche observer un temps le flux de la respiration sans le modifier, mais en récitant [Ham] à l'inspir et [Sa] à l'expir, et en visualisant un Chakra, par exemple Manipura ( le plexus, l'épigastre).

2ème phase: Puis au bout de quelques instants, inspirer avec douceur, et retenir le Prâna avec un Antar Kumbhaka d'une dizaine de matras ( environ 15 secondes). Sur tout le temps de la rétention à poumons pleins, ainsi que sur les 12 secondes d'expiration prononcer le bija de Manipura ([Ram]).

3ème phase: Dans un troisième temps, subtiliser l'exercice en prenant de moins en moins d'air à l'inspiration et en visualisant le va-et-vient du souffle entre la partie antérieure du Chakra ( l'adhara, devant le nombril) et le point postérieur ( le visarga, dans les vértèbres), toujours avec le bija [Ram] prononcé mentalement.

DSC03527-copie-2.JPG



La diminution de la ventilation pneumatique associée au bija apportent un état immense d'apaisement et une économie notable d'énergie et d'oxydation cellulaire.
En pratiquant avec assiduité en centrage, les énergies liées au ventre (Samana Vayu, le feu, le pricipe de combustion et d'intégration) ne tarderont pas à se manifester avec douceur.

Indian_Goddess_by_JkSuf.jpg
Pratiquer ainsi patiemment dans chacun des chakras.

Bonnes expériences à tou(te)s!

 

La sagesse du Bouddha.

jp —

Namaste!



200297427_small.jpg

Le Bouddha çakyamuni ayant été issu d'une longue lignée de princes aux moeurs tantriques, il n'est pas étonnant de trouver dans ses discours une forte connotation yogique.
Bouddha  a sublimé la connaissance, transcendé les barrières de l'égo et des archétypes, et les citations que je présente ici ( et que je commente brièvement et humblement) parleront j'en suis sûr aux élèves de l'école de yoga, ainsi qu'à celles et ceux qui auront partagé avec moi le temps d'un stage!

 

« De même qu’un singe qui prend ses ébats dans la forêt saisit une branche puis l’abandonne aussitôt pour se raccrocher à une autre, ainsi, ce que vous nommez pensée, connaissance, se forme et se dissout sans cesse.  »
   ( Ici est rappelée la loi de l'impermanence et en particulier de la volatilité du mental (citta) et de ses pensées) 


« Ne demeure pas dans le passé, ne rêve pas du futur, concentre ton esprit sur le moment présent.  »
          ( Le bonheur ne peut être expérimenté qu'Ici et Maintenant) 


« Avec nos pensées, nous créons le monde.  »

bouddha.jpg

   

« La réalisation réside dans la pratique.  »
        ( Seule la pérsévérance amène à la libération)


« On peut allumer des dizaines de bougies à partir d'une seule sans en abréger la vie. On ne diminue pas le bonheur en le partageant.  »
       ( La Vie, les vertus, la compassion...peuvent être données sans compter car leur source est unique, indifférenciée et sans limite) 


« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde.  »
       ( Le principe de Purusha et Prakriti: le soi universel et objectif, et la projection individuée) 


« La patience est la plus grande des prières.  »
      ( Patience, vigilance, synchronicité dans la pratique, les grande vertus du rythme impulsé par Shakti)

« Il n'existe rien de constant si ce n'est le changement.  »
     ( La loi de l'Impermanence, cause de tous les tourments) 

« L'esprit est difficile à maîtriser et instable. Il court où il veut. Il est bon de le dominer. L'esprit dompté assure le bonheur."
      ( Le mental doit redevenir un outil, non plus un tyran)

« Rester en colère, c'est comme saisir un charbon ardent avec l'intention de le jeter sur quelqu'un ; c'est vous qui vous brûlez.  »
     ( Les émotions violentes et négatives engendrent la fermeture des centres énergétiques(Chakras), occultant notre vraie nature et occasionnant l'ignorance et la souffrance)

« Si la haine répond à la haine, comment la haine finira-t-elle?  »
    ( C'est là le principe de causalité, le Samsâra: une cause engendre un effet. Prenons-soin de penser, agir ou méditer en silence dans un but de compassion)
sdsqdqsdsqd-copie-1

« Sous le ciel, il n’y a rien qui soit stable, rien qui ne dure à jamais.  »
    (Encore l'Impermanence)

« Deux choses participent de la connaissance : le silence tranquille et l’intériorité.  »
     ( La force ne réside ni dans l'agitation ni dans la possession, mais dans une attitude tranquille et sereine, preuve de vastes horizons intérieurs)

« Soyez à vous-mêmes votre propre refuge. Soyez à vous-mêmes votre propre lumière.  »
     ( Tout ce que nous cherchons vainement à l'intérieur est déjà en nous, dans les koshas ( couches) d'énergie, dans nos samskâras, dans nos rêves et nos expériences passées)