Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Yoga pour enfants et adultes

Yoga pour enfants et adultes

École de yoga. Bols chantants. Méditation. Tantra. Contact: yogajp@laposte.net

Partager cet article

Repost 0

Vipareeta Karani, inverser le cours du Temps.

jp —

Namaste!

index-copie-2.jpg
Vishuddha Chakra est le centre énergétique de la gorge.
Espace immense aux 16 rayons, il tient lieu de réceptacle pour les 4 éléments que sont la Terre, l'Eau, le Feu et l'Air, qu'il sublime et transcende en un 5ème élément, l'éther.
Relayant les fonctions thyroïdienne, respiratoire et acoustique, Vishuddha est souvent encombré par des empreintes expérimentales liées à l'audition, au verbe, au langage, à la communication.

De nombreuses techniques sont possibles pour nettoyer et purifier cette zone très sensible et souvent nouée.
Je vous propose aujourd'hui l'exercice nommé Viparita Karani Mudra.

Il s'agit d'une posture inversée, pieds en l'air, soutenue par un appui sur les épaules, les mains venant se caler dans le creux des reins.

DSC04162.JPG


Dans un premier temps, le regard se fixe sur les orteils, dans la plus grande immobilité.
On y laisse agir la pesanteur, en prenant conscience du drainage naturel qui se fait tant au niveau lymphatique qu'énergétique.
Pour plus d'efficience, l'immobilité doit être parfaite, les pieds joints à la verticale, légèrement portés vers la fontanelle;

DSC04164.JPG


Après quelques minutes dans cette position, on va rajouter un verrouillage de la gorge en portant le regard vers le pubis.
Là, avec les yeux fermés on installe un souffle en SamaVritti ( 4/4/4/4), en prononçant sur l'expiration le ronronnement de Bramhari (sorte de ronflement guttural, à découvrir avec un enseignant de pranayama).

DSC04163.JPG


La descente vers la gorge des contenus des Chakras inférieurs donne une double sensation: un allègement des pieds et des jambes (très utiles contre les varices) et une pesanteur et un réchauffement de la zone de Vishuddha, qu'il convient de vider avec le souffle.

Pour les personnes qui ne peuvent pas prendre la posture avec confort, plusieurs adaptations sont possibles, dont celle avec les talons appuyés au mur, et d'éventuels coussins sous les reins ou la nuque.

viparita-karani-copie-1.JPG

Une très belle pratique, accessible, pour 'penser le monde' avec ses pieds!

 

Amrita

 

Il est dit qu'au fond de notre gorge, le nectar lunaire d'Amrita, Ambroisie, s'écoule goutte à goutte comme d'une stalactite (la luette?) vers le feu de Samana, dans le ventre.

Ce processus de combustion, indéniablement lié au va-et-vient incessant de la respiration, consume lentement le potentiel de vie, affaiblissant peu à peu le lien qui unit Kundalini au corps physique, AnnaMayaKosha.

C'est le compte à rebours d'une vie humaine.

 

Les postures inversées, pieds en l'air, telles que Vipareeta, mais également d'autres techniques (Jalandhara bandha, Khechari Mudra, Kumbhakas...) permettrent d'inverser l'écoulement, d'économiser Amrita, de prolonger le cours de cette vie.

 

Vipareeta Karani, inverser le cours du Temps.

Enfin,

posture spontanée de renouvellement et d'humilité, Viparita permet d'inverser les rôles, et d'accepter de penser avec (ou comme?) ses pieds.

Le mental n'a plus cours pendant les pauses de souffles, et avec les racines tournées vers le ciel, le yogin accepte de lâcher-prise et de perdre le contrôle illusoire que son mental impose en toutes circonstances.

Vipareeta Karani, inverser le cours du Temps.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article