Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Yoga pour enfants et adultes

Yoga pour enfants et adultes

École de yoga. Bols chantants. Méditation. Tantra. Contact: yogajp@laposte.net

Om [AuM]. Le son des origines.

jp —

  Namasté!

mandala-om-yoga.jpg

Je vous propose aujourd'hui une immersion.

Revenir à Om est comme revenir à la source des Dieux.
Son au-delà du son, Nada de l'Univers, Om n'est pas simplement un mantra.
Il est le bija des bija, celui qui, à l'instar du vide qui contient toutes les Tattvas, contient tous les autres bijas.
Ainsi Om est à la fois l'ensemble des germes sonores et le terreau qui peut les faire émerger.

Lorsque l'on chante, psalmodie récite ou intériorise Om, on ensemence le jardin de Dieu.


D'un point de vue graphique, Om est un cryptogramme quadripartite.

Observons sa structure dans le cadre ci-dessous:

1 Représente les triptyques de l'Humanité:
* les 3 koshas
* le passé, le présent, l'avenir
* les 3 granthis
* les 3 principaux nadis, etc...

2 Représente le point de concentration unique sur la conscience universelle (Bindhu);
3 Représente le voile de l’ignorance (Maya); 
4 Représente la vibration du son qui fera dissoudre ce voile pour permettre d’accéder à la conscience universelle .

Lorsque l’on chante le son AUM, il importe de se concentrer sur la vibration de ses trois composantes à l’intérieur de soi, plutôt que sur le volume ou la tonalité du son produit à l’extérieur. Le A résonnera habituellement dans le ventre, le U, dans la poitrine, et le M (avec les lèvres closes), dans le crâne.
On retrouve-là le positionnement des 3 granthis (noeuds énergétqiues) fondamentaux.

OM-article_Pierre.JPG



"OM" est au delà du son audible. "La syllabe germe" surmontée d'un point et d'un croissant est sonore, par-delà la syllabe est l'absolu silencieux. "Celui qui peut entendre le son qui ne sonne pas est délivré du doute" nous dit la Dhyana Bindu Upanishad. C’est pourquoi OM est décliné dans la pratique en trois sons audibles A,U et M. correspondant aux trois niveaux du mental;

A le conscient, U le subconscient et M l’inconscient. Un quatrième état (Turya) le transcendantal est symbolisé par ce "Om" imprononçable et inaudible qui contient tout et qui est au delà des trois autres, selon la Mandukya Upanishad.

"A" symbolise aussi l’état de veille (Jagrat). Ce qui est manifesté sous toutes ses formes y compris les plus subtiles (Energie, flux de conscience, espaces des koshas,...). "A" est aussi un son créateur qui matérialise le "Sans Forme" en formes perceptibles à travers les sens. Son d’expansion par excellence, le Big Bang n’était probablement qu’un "A" immense générant cet univers en perpétuelle évolution qui n’en fini plus de s’étendre et de se complexifier. "A" est le son de la connaissance et de la perception de l’existant manifesté. Il concerne tout, le microcosme et le macrocosme.

Il faut noter que phonétiquement le passage de "A" à "U" passe par "O" le son de la globalité. "O" est le contenant de tout ce qui est. En résumé il y a expansion de conscience avec "A" et prise en considération du "Tout", de la globalité avec "AU".

Yoga-Kid-Girl-Meditation-Om.jpg


"U" se prononce entre "O" et "OU" . Il symbolise l’état de rêve (Svapna). Si "A" concerne essentiellement l’extérieur, "U" est plus un ressenti intérieur. Il concerne le pratiquant lui même. Il superpose l’image vibratoire de l’être que nous sommes sur celle de la Conscience Universelle."U" harmonise l’un avec l’autre. Celui qui chante AUM avec ferveur comprend rapidement qu’il n’est pas fondamentalement différent de tout ce qui l’entoure. La nature essentielle de l’homme est profondément la même que celle de tous les êtres de l’univers. Il est lui, il est l’autre, il est toutes choses. En cela AUM est universel. Expérimenter OM est d'ailleurs le seul moyen de le comprendre.
"U" est le son le plus grave qu’on puisse émettre. Proche des infrasons c’est celui que l’on perçoit encore au seuil du silence. Avant de quitter le manteau de surface pour découvrir ce que nous sommes en réalité; silence indicible, intérieur et mystérieux. "U" unifie les centres d’énergies internes du corps et conduit à l’unité.


images

Le troisième son est "M". Dans la pratique vocale du Mantra la bouche dessine d’abord un cercle puis un point. Les lèvres s’ouvrent sur le "A", puis se rapprochent sur le "U" et se ferment sur le "M". La resonance de "M". dans la tête, favorise la perception subtile du son "I" . Il s’agit là, de goûter le son du mantra, d'en prendre conscience. Le pratiquant découvre le "I" subtile qui s'élève au delà du "M". AUM prend alors toute sa puissance. Au delà de la vibration coronale, le souffle résiduel du son porte à la Conscience le substrat vibratoire du Mantra comme une fleur qui s’ouvre au soleil, libérant son parfum. AUM laisse advenir OM, l’Anusvara, le point au dessus du croissant, le son au delà de l’audible.

"la réalité est un cercle dont le centre est partout et la circonférence nulle part" disait Giordano Bruno. "Concentrez vous sur OM, dans le coeur comme si c’était la flamme d’une bougie de la taille du pouce". Dyana Bindu Upanishad

Différentes techniques permettre de se fondre dans Om.
La plus commune est de chanter le bija en se concentrant dans la base sur le son [A], dans le coeur sur le son [U] et dans le front sur le son [M]


L'on peut également le psalmodier pour chaque Chakra, au moins trois fois dans chaque roue, en visualisant par exemple la couleur généralement associée à chaque lotus.

Bienvenue dans la 4ème dimension!

JP
06 74 00 92 97

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article