Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Yoga pour enfants et adultes

Yoga pour enfants et adultes

École de yoga. Bols chantants. Méditation. Tantra. Contact: yogajp@laposte.net

Partager cet article

Repost 0

Maha Mudrâ, aux portes du coeur.

yogidra — asanas et prânâyâma

 

Namaste!

DSC03565-copie-1.JPG

Littéralement, Maha Mudrâ signifie ' le grand geste'.
Cette asana, en effet, constitue une pratique essentielle pour qui veut purifier les nadis Ida, Pingala et Sushumna.
Dans le Hatha Yoga Pradipika, il est est dit que:
" Les grandes causes de souffrance, tous les maux, à commencer par la mort,sont anihilés par cette mudra, cette Grande Attitude".  (III.14)

Maha Mudrâ est une posture latéralisée où l'on tend alternativement la jambe droite devant soi, puis la gauche, puis les deux jambes, en saisissant à chaque fois le gros orteil avec le geste

 

de  Padanghustadhara.DSC03580.JPG
( index et majeur qui crochettent l'orteil, alors que le pouce presse sur l'ongle ou l'extrémité)

L'autre jambe est repliée, le pied posé plante contre cuisse, talon en contact avec le périnée.
DSC03562.JPG
La posture se prend avec un allongement des bras, une saisie du pied tendu, sur une rétention à poumons pleins.
Il est essentiel de tenir Mulabandha et de porter le menton à la poitrine ( Jalandhara bandha).
La traction des mains soulève lègèrement le pied dont le talon se décolle du sol.
La colonne vertébrale fait saillie dans le dos avec une très lègère ouverture sur le côté étiré ( Ida à gauche ou Pingala à droite).


DSC03568-copie-1.JPG


Le rythme respiratoire peut être 3/12/6/1 pour commencer.
On alterne les positions des jambes pour travailler équitablement les deux côtés et l'axe.
Il faut noter qu'en pointant les orteils, la traction des bras s'allonge sensiblement, étirant encore plus en profondeur les nadis.


DSC03579.JPG


Pratiquée avec régularité, cette mudrâ apporte recul, sérénité, patience et endurance.
Au niveau physiologique, les muscles du dos sont assouplis, le ventre tonifié ( léger Uddiyana spontané), l'immunité renforcée.


L'asthme et d'autres pathologies respiratoires sont soulagées.
Au niveau énergétique, les forces lunaires et solaires sont équilibrées, et les Vayus de Prana (air) et d'Apana (Terre) se rencontre dans le feu de Samana (ventre).

On peur amplifier les bienfaits de cette pratique essentielle en visualisant le trajet de l'énergie dans les nadis, et en appliquant des mantras ( [Yam] à gauche, [Ram] à droite et [Aum] dans l'axe).

 

Le mental devrait observer sans ditraction l'espace d' Anahata autour de Vna Lingha ( les points derrière les omoplates).

Pour les plus avancés d'entre vous, retourner la langue ( Kechari Mudrâ) et porter le regerd en Shambavi vers Ajna.

                                          Postures alternatives pour celles/ceux qui n'ont pas (encore!) la souplesse suffisante.

On peut travailler progressivement en saisissant la cheville ,

 

voire le mollet, pourvu qu'il y ait traction des bras et maitien des autres conditions.

DSC03573.JPG
L'utilisation d'une sangle ou d'un foulard peut également vous aider.

Spackman-009.jpg

 

 
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article