Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Yoga pour enfants et adultes

Yoga pour enfants et adultes

École de yoga. Bols chantants. Méditation. Tantra. Contact: yogajp@laposte.net

Partager cet article

Repost 0

Le sphinx.

jp —
Le sphinx.

Namaste!

Les archéologues s'accordent à dire que le légendaire sphinx Egyptien est le gardien de la porte ou le gardien du temple.
Mais curieusement il n'y a ni porte ni temple à garder dans l'aride vallée de Gizeh, 'seulement' des pyramides et des dunes.

C'est que la porte que garde cet animal mythique venu du fond des âges (bien antérieur aux Egyptiens qui en ignoraient même l'existence), est peut-être une porte intérieure?

 

Le sphinx.

La pratique.

Savasana de départ.

Allongé dans la posture 'du cadavre', ou de la 'momie', observer les temps de suspension (kevalis) entre l'inspir et l'expir.
Cette petite mort momentanée est un instant de non-dualité ou l'on peut atteindre l'extase de l'unité.

Le sphinx.

Ouverture de la poitrine.

Comme on ouvre une fenêtre, en grand, pour aérer une pièce confinée, se mettre debout et respirer en Samavritti (4/4/4/4) en ouvrant les bras et embrasser le Monde...sans oublier de s'aimer soi-même!
Bien sûr, placer Mulabandha dès la tenue à plein.
Sur l'expiration, ramener les mains au contact des seins, le mental restant ancré dans l'espace du coeur.

Le sphinx.

Bhastrika thoracique.

Ce prânâyâma bien connu se pratique régulièrement dans nos cours.
Monter haut les coudes sur chaque inspir en prononçant le bija [Ham et souffler avec un puissant Mulabandha, en ramenant les coudes sur le son [Sa

La spécificité de ce bhastrika sera une accélération progressive: augmenter le rythme pour accéder à des fréquences vibratoires d'ordre supérieur.


Puis de temps à autres faire une pause à plein, puis à vide en visualisant un coeur rayonnant.

Le sphinx.

Maha Tribandha.

Parachever alors ce prânâyâma par quelques Maha Tribandhas:
en assise souffler pour tenir à vide avec le verrou de l'anus, gorge, et diaphragme.
Pour cela, simuler une inspiration sans air qui rétracte le diaphragme sous les côtes.
Inspirer vraiment ensuite avec prudence et délicatesse.
Pendant la tenue à vide, visualiser la descente du feu gastrique dans le nombril, afin que Rajas tourbillonant ne viennent pas s'immiscer dans le coeur.

Le sphinx.

Asana du Sphinx.

Allongé(e) sur le ventre, pointer les orteils vers le plafond.
Les doigts de pieds ainsi dressés symbolisent la vigilance dans la posture.

Le sphinx.

Sur le ventre, étendre les avant-bras en appui sur le sol pour devnir le gardien de la porte.

Le sphinx.

Inspirer alors en montant le regard en Shambâvi Mudra et tenir à plein, tout en sentant le portail d'Anahata s'ouvrir autant entre les seins qu'au-milieu des épaules.
Souffler jusqu'au vide en descendant le menton en Jalandhara bandha et tenir Bahyâ Kumbaka avec Mulabandha.
Observer ce qui se joue dans le coeur.

Le sphinx.

Savasana final.

Lors de la détente finale, nous visualisons le corps qui s'enfonce dans le sol, comme enseveli par le sable du désert.
Mais si l'ensemble de l'Annamayakosha disparaît ( corps physique), le coeur conitnue de battre, doucement, comme la pulsation originelle de notre Monde.

Jp 
06 74 00 92 97

Le sphinx.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article